du 05/04/2011 au 10/04/2011

Live Coverage EPT Berlin 2011 Saison 7 by pokerstars

webmaster - une fois téléchargé, tu installes et ça devrait être bon

did2b - j ai telecharger ce que tu ma dit web mais apres je doit faire quoi ???? merci ps: je suis novice dans ce systeme la , desoler .

webmaster - Il faut mettre à jour tous tes codecs essaye ça : http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/codecs/fiches/26950.html

did2b - il n y a rien sur mon ecran pour la table finale???

webmaster - c'est précisé dans le coverage (juste en dessous du titre de chaque post) http://www.poker-actu.fr/coverage-poker/live-coverage-ept-berlin-2011-saison...

Joueurs Sans sponsor

11500000
2150000
€36000
€36000
€17500
€15000
€15000
€12500
€12500
€10000
€10000
€7500
€7500
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
€0
1 · 2 · 3 · 4 · 5 · 6 · 7 · 8 · 9 · 10

Morlet's gamble

08/04/2011 14:57 - Jour: 3 - Level: 17 - 3000/6000/500 - 84/773 joueurs

Le français avait envie de call



Dans un 3-way pot sur un flop affichant :jc: :4s: :4h:. un joueur dans les blindes check et entraine un c-bet à 13,5k du relanceur préflop. Alexis Morlet qui vient d'arriver à la table flatcall. Le premier joueur décide alors de check-raise à tapis pour 73k. Le relanceur initial passe relativement vite tandis que le français hésite un court moment avant d'annoncer "call" en retournant :3s: :3h:. Son adversaire se réjouit de ce call très tendancieux. Il montre :jd: :td:.

La turn et la river ne ressemblent pas à un trois et font donc passer Alexis à 130k dans ce jour 3.

Thomas tique

08/04/2011 14:47 - Jour: 3 - Level: 17 - 3000/6000/500 - 89/773 joueurs

Le corse est mal tombé



Suite à une relance payée, Thomas Bichon découvre :as: :qs: et juge que c'est le bon moment pour envoyer ses 113k restants. Manque de pot, ses deux adversaires payent ! Et pour cause, l'un possède :qc: :qd: tandis que l'autre dévoile :kh: :kd:.

Le croupier propose un flush draw au français sur la turn mais c'est finalement un :kc: qui vient sur la river anéantir les espoirs du joueur corse dans ce tournoi.

Hugo ceinture

08/04/2011 14:09 - Jour: 3 - Level: 16 - 2500/5000/500 - 97/773 joueurs

Le français grind comme un fou



Hugo Lemaire est en forme dans ce début de jour 3. Le français, qui a déjà changé de table au cours de la journée, martyrise ses adversaires.

Le jeune français rentre tout d'abord dans un coup en payant un relance à 11k du cutoff depuis la petite blinde. Son voisin en BB call également.

Le croupier déballe un flop :3h: :8c: :5d: que tout le monde check.

La turn est une :qh:. Hugo ouvre à 10,5k. Le joueur en BB snap et le troisième larron paye aussi.

la river est un :2s: anodin. "HHHUGO" envoie une patate à 55k. Son voisin semble désarçonné. Au bout de deux minutes, il demande en français pourquoi il mise si cher. Finalement, le type fold tout comme l'autre au cutoff.

Le coup suivant, tout le monde passe jusqu'au joueur EurosportPoker qui open à 11k du bouton. Le joueur en grosse blinde, qui semble enervé par la manière de jouer du français, call vite.

Le dealer retourne un flop :ah: :7h: :qh:. Le joueur check avant de flat le c-bet à 15k proposé par Hugo.

La turn est un :3d:. Nouveau check, nouvelle mise de 25k. Le français se fait snap encore une fois.

La river est un :ad:. Le premier joueur check pour la troisième fois. Hugo ne fait pas dans la dentelle. Il sélectionne une pile de 100k et la dépose derrière la ligne. Son adversaire, agacé, tank un moment avant d'envoyer sa main dans le muck.

Hugo Lemaire amasse les pions depuis un moment. Il est désormais assis derrière un stack de 570k

Tristan tente

08/04/2011 13:27 - Jour: 3 - Level: 16 - 2500/5000/500 - 103/773 joueurs

Le français agresse sa table



Tristan Clémençon 3-bet à 30,5k après une relance du hijack à 12k. Des 3-bets, le français en fait souvent, et ses adversaires sont obligés de tenter des moves. C'est ce que fait son voisin au bouton qui envoie la boite pour 142k. Le HJ passe tandis que Tristan réfléchit un moment. Il juge au final que son voisin doit avoir une main légitime dans ce coup et décide de passer. Il faut dire que le français n'est pas à un spot près. Il aura certainement de meilleures occasions plus tard d'engranger des pions.

Fati-mal

08/04/2011 13:21 - Jour: 3 - Level: 16 - 2500/5000/500 - 107/773 joueurs

Le spot n'était pas bon



Suite à une relance à 12,5k du joueur UTG payée par deux autres joueurs, Fatima De Melo choisit ce spot pour envoyer son tapis de 60k depuis la petite blinde. Le relanceur intial annonce "all-in" en moins d'une demi-seconde et fait immédiatemment passer les deux joueurs embusqués derrière.

La joueuse de hockey néerlandaise retourne son :kd: :9c: fatigué. Son adversaire dévoile :ac: :kc:.

Le tableau :qh: :ah: :7c: :4h: :7s: ne vient pas sauver la jolie Fatima qui disparait de la compétition.

Round d'observation

08/04/2011 12:57 - Jour: 3 - Level: 15 - 2000/4000/400 - 115/773 joueurs

Un démarrage poussif



Cette première demi-heure de tournoi n'a pas été très mouvementée. Dès les premières minutes, Per Linde a éliminé un joueur shortstack en payant le tapis de celui-ci avec :jc: :js:. Confronté à :8s: :7h:, le suédois a ramassé les pions dès la turn puisque son adversaire était drawing dead. Per ne crache pas sur ces 40k de plus.

Un peu plus tard sur une autre table, trois joueurs se retrouvent à tapis avant le flop. Il y a deux shortstacks en possession de :ah: :jh: et :9s: :9h:, et un joueur très deep qui possède la meilleure main, :qh: :qc:.

Le croupier révèle un tableau :kd: :6s: :as: :3s: :5c: qui sauve l'un des shorts. Le gaillard triple son tapis alors qu'il avait la moins bonne main de départ.

Juste derrière, "Guignol", qui a lâché des jetons suite à un coup perdu, shove de grosse blinde pour 70k après une ouverture adverse à 9k en début de parole. Son adversaire réfléchit trois longues minutes avant de finalement folder. Aurélien balance un petit "Wouhou !" et empile les jetons gagnés. Le français récupère 15k sans douleur dans cette histoire...

Seulement quatre joueurs ont rejoint la sortie dans cette fin du quinzième niveau de la compétition. Le rythme devrait s'accélérer durant le prochain acte.

Jour 3 de l'EPT Berlin by PokerStars.fr

08/04/2011 12:05 - Jour: 3 - Level: 15 - 2000/4000/400 - 119/773 joueurs

Six français en course



Ce jour 3 de l'European Poker Tour Berlin Saison 7 rassemble 119 autour de 15 tables au sein du casino allemand. Tous les joueurs ayant encore des jetons dans la compétition sont assurés de repartir avec au minimum 7 500 €. Mais la bonne opération reste d'atteindre les 24 dernières places afin d'au moins quadrupler son buy-in. C'est d'ailleurs l'objectif de la journée. En effet, comme dans chaque tournoi de type EPT, le jour 3 prendra fin lorsque qu'il ne restera que 24 participants en lice .

Six français ont encore une chance d'égaler ou de surpasser la performance de Marc Inizan, troisième l'an dernier. Parmi les combattants tricolores, Fabrice Soulier est de loin le mieux armé avec un énorme tapis. Le français, avec plus d'un million, possède plus de cinq fois l'average (195k). À moins de connaître une journée catastrophique, "Fabsoul" devrait sans aucun doute figurer sur la liste des survivants pour le jour 4.

À l'instar de Fabrice Soulier, d'excellents joueurs ont encore l'espoir d'accrocher le titre. On peut citer par exemple Martin Jacobson, Tristan Clemençon, Hugo Lemaire, Peter Eastgate, Sebastian Ruthenberg, Vladimir Geshkenbein, Kevin Stani, Thomas Bichon, Per Linde, Roberto Romanello ou encore Aurélien Guiglini.

Le jeu reprend aux blindes 2000/4000/400 pour une vingtaine de minutes puis on passera ensuite au level 2500/5000/500. Le coverage de cette nouvelle journée de tournoi est à dévorer sur Poker-Actu.


Joueurs notables


Fabrice Soulier : 1 079 400
Martin Jacobson : 539 400
Alexis Morlet : 383 400
Tristan Clemencon : 379 400
Hugo Lemaire : 369 800
Peter Eastgate : 301 500
Sebastian Ruthenberg : 278 800
Cornel Cimpan : 270 500
Joao Barbosa : 245 200
Vladimir Geshkenbein : 209 700
Kevin Stani : 196 300
Thomas Bichon : 170 000
Kevin Vandersmissen : 166 200
Per Linde : 166 100
Roberto Romanello : 149 500
Aurelien Guiglini : 127 800
Koen De Visscher : 118 100
Fatima Moreira De Melo : 85 000
Samuel Chartier    46 800


Payout


Vainqueur : 825 000 €
Runner up : 500 000 €
Troisième : 300 000 €
4ème : 230 000 €
5ème : 180 000 €
6ème : 140 000 €
7ème : 100 000 €
8ème : 66 000 €
9è-10ème : 45 000 €
11è-12ème : 36 000 €
13è-14ème : 28 000 €
15è-16ème : 23 000 €
17è-24ème : 20 000 €
25è-32ème :    17 500 €
33è-48ème : 15 000 €
49è-72ème : 12 500 €
73è-96ème : 10 000 €
97è-120ème    : 7 500 € 

Jour 2 de l'EPT Berlin by PokerStars.fr : "Fabsoul" huge chipleader

07/04/2011 23:08 - Jour: 2 - Level: 15 - 2000/4000/400 - 119/773 joueurs

Le français est loin devant



Le jour 2 de l'European Poker Tour Berlin Saison 7 a été très animé. Nous sommes passés de 353 à 119 joueurs en moins de six niveaux. Sur ces 234 éliminations, 24 français. Si 30 joueurs tricolores étaient présents au départ ce midi, seulement 6 ont atteint l'argent et parallèlement le jour 3 : Aurélien Guiglini, Tristan Clémençon, Hugo Lemaire, Thomas Bichon, Alexis Morlet et Fabrice Soulier. Ce dernier possède un double motif de satisfaction, car en plus d'être assuré de toucher 7 500 €, "Fabsoul" est en tête du classement en jetons. Après avoir reçu une livraison où le français avait quinte max, Fabrice est monté à près d'un million. À la fin du jour 2, "Fabsoul" est chipleader avec 1 079 400.

Dans cette journée, nous avons donc perdu entre autres Jean Philippe Rohr, Manuel Bevand, Jean Paul Pasqualini, Davidi Kitai, Anthony Hnatow, Michel Abecassis, Marc Inizan, Lucien Cohen, Valentin Messina, Alain Roy, Christophe Benzimra, Arnaud Mattern, Julien Labussière et Ilan Boujenah, qui s'est pris un gros badbead juste avant la bulle en perdant à tapis préflop avec :as: :ah: contre :ac: :kh:.

Ce sera donc 119 joueurs qui reprendront la compétition ce vendredi pour le jour 3 du tournoi. On suivra avec attention le parcours des joueurs français. Rendez-vous sur Poker Actu pour la suite de cet EPT Berlin.


Top 10 à la fin du jour 2

Fabrice Soulier : 1 079 400
Alessandro Laubinger : 742 400
Giuseppe Pantaleo : 578 500
Thorsten Schäfer : 541 000
Martin Jacobson : 539 400
Henrique Pinho : 518 100
Mario Adinolfi : 456 000
Darin Kramer : 446 500
Alexis Morlet : 383 400
Tristan Clemencon : 379 400


Français à la fin du jour 2

Fabrice Soulier : 1 079 400
Alexis Morlet : 383 400
Tristan Clemencon : 379 400
Hugo Lemaire : 369 800
Thomas Bichon : 170 000
Aurelien Guiglini : 127 800

Puzzle bubble

07/04/2011 22:29 - Jour: 2 - Level: 15 - 2000/4000/400 - 119/773 joueurs

Une bulle complètement folle



Sans le savoir je me retrouve coincé entre trois tables où six joueurs sont à tapis. Comprenez par là qu'il y a deux joueurs à tapis sur les trois tables qui m'entourent. Un spot excitant sachant qu'il reste 121 joueurs en course alors que seulement 120 places sont payées.

Voila le scénario : sur la table TV, nous avons deux joueurs à tapis avec :ad: :as: contre :9c: :7s:. Sur la deuxième table, c'est un coup à tapis entre :qc: :qh: et :ac: :jc: tandis que sur la troisième, les deux joueurs ont la même main, :ad: :qd: face à :as: :qs:.

Thomas Kremser, le directeur de tournoi, fait vite son apparition pour gérer de main de maître cette situation originale. Il fait dérouler les boards par les croupiers dans l'ordre des plus gros tapis aux plus petits.

On commence donc par la table TV. Le type avec :9c: :7s: bust à l'issue d'un tableau :5d: :jc: :9h: :4s: :2d: et n'a plus qu'à espérer qu'un des joueurs à tapis sur les deux autres tables saute pour être sauvé.

On passe donc à la deuxième table. La croupière balance un tableau :5h: :2h: :4c: :kh: :8c:. Vladimir Geshkenbein, et ses dames, élimine Andrey Alexandrovich. Ce dernier est mal barré car son sort repose sur le tableau qui sera retourné sur la dernière table.

Sur la troisième table, les deux joueurs ont la même et un partage des richesses serait donc logique. Le croupier révèle cinq cartes qui n'apportent pas de flush à l'un des deux joueurs à tapis et c'est donc Andrey Alexandrovich qui termine 121ème de cet EPT Berlin !

Le jour 2 se conclue avec cette bulle d'anthologie. Six français ont terminé dans l'argent : Aurélien Guiglini, Tristan Clémençon, Thomas Bichon, Hugo Lemaire, Fabrice Soulier et Alexis Morlet.

Pas de pitié

07/04/2011 22:09 - Jour: 2 - Level: 15 - 2000/4000/400 - 121/773 joueurs

Tristan profite de la bulle



Tristan Clémençon relance UTG+1 à 9k. Plus loin, le joueur au cutoff 3-bet à 24,5k. Le joueur du team Winamax ne met pas bien longtemps à se saisir d'un paquet de jetons afin de 4-bet à 54,2k. Son adversaire, assez deep, hésite une minute avant de sagement passer. D'autant plus qu'il ne reste plus que 121 joueurs dans le tournoi... Tristan grimpe à 340k.

1 · 2 · 3 · 4 · 5 · 6 · 7 · 8 · 9 · 10